À PROPOS DU PAYS

450px-Flag_of_Guinea.svg   Coat_of_arms_of_Guinea.svg                                        

La Guinée

État d’Afrique de l’Ouest baigné à l’ouest par l’océan Atlantique (golfe de Guinée), la Guinée est limitée au sud par la Sierra Leone et le Liberia, à l’est par la Côte d’Ivoire, au nord-est par le Mali, au nord par le Sénégal et au nord-ouest par la Guinée-Bissau. Le massif du Fouta-Djalon est le domaine de l’élevage bovin. Il sépare une plaine côtière, humide, densément peuplée, possédant des cultures de riz et des plantations de palmiers à huile et de bananiers, de la partie orientale, pays plat (sauf l’extrémité sud-est), plus sec, fournissant surtout du mil et du manioc. La bauxite, dont la Guinée est l’un des grands producteurs mondiaux, transformée en partie sur place en alumine, assure l’essentiel des exportations, qui passent par Conakry.

Guinea Guinea

La densité moyenne est modérée (47 habitants par km2), et les différences régionales sont moins fortes que dans de nombreux pays voisins, exception faite du district de Conakry. Celui-ci constitue, en effet, une entité spécifique en raison de sa situation excentrée, dans une sorte de presqu’île, où se presse une population considérable. Enfin, la Guinée est très fortement islamisée, à plus de 80 %, et se distingue ainsi de la plupart de ses voisins, où les religions coutumières et le christianisme sont plus développés.

La Guinée possède parmi les meilleurs atouts de toute l’Afrique de l’Ouest. La variété des sols et des climats autorise un très large éventail de cultures, aussi bien vivrières que commerciales, mais aussi l’élevage et la foresterie, malgré une certaine dégradation de l’environnement due à des méthodes de culture et d’exploitation restées trop extensives. La mer et les rivières offrent du poisson en suffisance. Le sol contient d’importantes réserves minérales, principalement de fer [dont la plus grande réserve inexploitée au monde, à Simandou] et de bauxite, mais aussi de cobalt, d’or, d’uranium et de diamant. Le réseau hydrographique est propice à l’installation de barrages fournissant de l’électricité et de l’eau pour l’irrigation.

Guinea Guinea

Depuis son indépendance en 1958 et jusqu’en 2010, la Guinée n’a connu que des régimes militaires ou autocratiques. Au décès du Président Lansana Conté, en décembre 2008, une junte militaire s’empare du pouvoir. Une transition démocratique est engagée en janvier 2010, sous l’impulsion décisive du général Sékouba Konaté. Elle mène à l’élection d’Alpha Condé en novembre 2010, puis à des élections législatives qui se sont déroulées le 28 septembre 2013.